Atelier Aïno © 2022

Un cirque social à Pont d'Aubenas

atelieraino pontdaubenas 1
atelieraino pontdaubenas 1
atelieraino pontdaubenas 2
atelieraino pontdaubenas 3
atelieraino pontdaubenas 4
atelieraino pontdaubenas 5
atelieraino pontdaubenas 6
atelieraino pontdaubenas 7
atelieraino pontdaubenas 8
atelieraino pontdaubenas 9
atelieraino pontdaubenas 10
atelieraino pontdaubenas 11
atelieraino pontdaubenas 12
atelieraino pontdaubenas 13
atelieraino pontdaubenas 14
atelieraino pontdaubenas 15
atelieraino pontdaubenas 16
atelieraino pontdaubenas 17
  • Requalification des espaces publics et des berges du quartier de Pont d'Aubenas et programmation de la reconversion d'une caserne de pompiers en cirque social
  • Ville d'Aubenas (07)
  • Agir en ville architectes-urbanistes mandataire, Des Paysages, Solstice conseil en urbanisme participatif, C2i conseil BET hydraulique et VRD
  • Etudes livrées, 2018 / Programme livré, 2018

« Agir en ville »

L’Atelier Aïno vient compléter l’équipe d’Agir en Ville, architectes-urbanistes mandataires, spécialisées notamment dans les études urbaines, pour compléter les propositions en terme de mise en valeur de l’identité du quartier de Pont d’Aubenas en Ardèche dans le cadre d’une mission AMO pour la requalification des espaces publics. L’ambition du groupement est de pouvoir donner une réponse qui tienne compte à la fois des enjeux urbains (Agir en Ville), des usages et du ressenti des habitants (sociologue de Solstice), du grand paysage et de la traduction concrète des objectifs en cahier des charges (Paysagiste de Des Paysages), sur un site contraint par des risques d’inondation importants (ingénieur hydraulique et VRD de C2i).

Un coeur de quartier qui donne envie

Pont d’Aubenas, quartier situé en contrebas du centre historique d’Aubenas s’étend le long des Berges de l’Ardèche. Ce faubourg a connu son âge d’or à l’époque industrielle par l’installation de filatures, tirant profit de l’énergie hydraulique. Aujourd’hui en perte d’activités, traversé le long de l’axe principal par près de 10 000 voitures par jour, il ne réussit pas à profiter de ce passage. L’ambition du projet est de requalifier ponctuellement les espaces publics afin que les habitants retrouvent confort et sécurité le long de leurs trajet et promenade et d’autre part qu’une attractivité touristique et commerciale puisse émerger au sein du quartier. Atelier Aïno a recensé par un diagnostic précis, les éléments de l’identité de Pont d’Aubenas pour valoriser l’existant et guider maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre autour de 3 thématiques fortes : l’esprit village, le terroir et les friches.

Reconquérir les berges de l’Ardèche

Pour reconquérir les berges de l'Ardèche, un zoom précis a été opéré sur une friche potentielle. L’abandon en cours de la station d’épuration obsolète, ainsi que celle à venir de la caserne de pompiers qui la jouxte laisse présager de nouveaux usages pour les habitants et une association locale. L’Atelier Aïno a étudié la programmation de reconversion de la caserne de pompiers en cirque social et des pistes de pré-programme pour la transformation de la station d’épuration en base écologique de loisirs.


Dans la suite du projet "Pont d'Aubenas : la reconquête", l’Atelier Aïno vient compléter l’équipe d’Agir en Ville, architectes-urbanistes mandataires, spécialisées notamment dans les études urbaines, pour étudier la transformation de deux équipements situés en bord d'Ardèche. L’ambition du groupement est de pouvoir donner une réponse qui tienne compte à la fois des enjeux urbains (Agir en Ville), des usages et du ressenti des habitants (sociologue de Solstice), du grand paysage et de la traduction concrète des objectifs en cahier des charges (Paysagiste de Des Paysages), sur un site contraint par des risques d’inondation importants (ingénieur hydraulique et VRD de C2i).

La ville cherche à proposer une vision à plus long terme de l’évolution du quartier, notamment sur ces parcelles accueillant aujourd'hui une station d'épuration des eaux usées et une caserne de pompiers.

La caserne de pompiers est vouée à déménager dans un futur assez proche. L’association locale l’Art d’en Faire, investie depuis plusieurs années sur la commune a proposé d’occuper les lieux avec un projet social et culturel : un cirque social. L'étude présente la capacité de reconversion de la caserne de pompiers en termes de rayonnement et d’accueil de leurs activités, en tenant compte des enjeux réglementaires.

La méthodologie employée a été de s’appuyer : sur le travail approfondi déjà mené par l’association. sur les partenariats possibles avec les acteurs du quartier de Pont d’Aubenas (notamment école et centre social), sur la mise en cohérence du cirque social avec le projet urbain développé dans la première étude : parcours piétons, reconquête des berges, création d’un programme cohérent (base écologique de loisirs par le réemploi des bassins de la STEP).

Ce travail a abouti à une meilleure compréhension des enjeux sociaux, des dynamiques humaines en place sur le territoire. L'étude de capacité suivante est présentée sous la forme d’une évolution du projet dans le temps long. Elle prévoit une phase 0 avant les travaux : une préfiguration du cirque social en incitant les participants à venir découvrir les lieux lors d'un festival Une phase 1 de travaux de mise aux normes (changement de destination et adaptation de la caserne à l’usage d’agrès) permettra l’ouverture quotidienne du Cirque social (2021) Une phase 2 de travaux permettra l’accueil d’artistes en résidence et ainsi ouvrir le quartier à une pratique artistique institutionnelle Une phase 3 de travaux permettra de diversifier l’activité du cirque social en créant de l’hébergement de groupes sur place et ainsi participer au développement économique du quartier

Enfin, après la reconversion de la STEP en aire écologique de loisirs complètera l’offre touristique et de confort des habitants, en favorisant la reconquête des berges.