Atelier Aïno © 2022

L'atelier

Approche

Engagé dans l’économie circulaire, l’Atelier Aïno favorise la réhabilitation plutôt que la démolition pour s’appuyer sur l’existant et éviter les déchets. Les éléments présents sont réemployés ou transformés sur le site en de nouveaux matériaux, mémoire du lieu en évolution. L’atelier intègre dès que possible des matériaux biosourcés, en favorisant les filières courtes. L’approche sociale est abordée en concertant et en encourageant la participation, pour modeler le projet avec tous ses acteurs.

Pluridisciplinarité

L’Atelier Aïno est fondé en 2016 par Louise Dubois, Élise Giordano et Charlotte Lovera. Leur rencontre a lieu au cours d’un échange universitaire à l’école d’art et de design d’Aalto à Helsinki en Finlande. L’équipe est composée aujourd’hui d’architectes et de designers, marquant un intérêt pour la pluridisciplinarité.

Enjeux collectifs

Sous la forme d’une Société Coopérative et Participative (Scop), l’Atelier Aïno s’insère dans l’Économie Sociale et Solidaire et participe à plusieurs groupes de travail pour faire avancer la construction durable en PACA.

Ancrage

L’atelier est installé à Coco Velten (Marseille), un projet d’occupation temporaire porté par Yes We Camp, Plateau Urbain et le Groupe Sos.

AtelierAino Rehab2

La retenue

Celle de la forme architecturale : lui préférer le temps du dialogue, le processus qui permet de clarifier la commande, sa formulation, éventuellement son adaptation. Dans un échange avec le contexte, les habitants et les entreprises : faire équipe pour mener un projet commun. « Faire plus » en amont du projet afin de « faire moins » par la suite, pour considérer l’existant comme levier et utiliser les gisements déjà en place.

AtelierAino Concertation

Pédagogie et recherche

Accompagner la formulation des besoins, accepter de déconstruire certaines habitudes ancrées dans la pratique constructive. S’appuyer sur les savoir-faire des artisans, les retours d’expériences, se saisir des dispositifs de R&D et des financements existants.

AtelierAino Chantier Participatif

Réparer et prendre soin

Réparer les matériaux présents, réutiliser, démolir le moins possible… Faire confiance aux compétences de chacun et partager les connaissances pour construire un projet commun. Choisir l’économie de moyen pour limiter les apports de matériaux et privilégier le temps passé à réparer.

AtelierAino Materiau

Enrichir

Repérer les motifs, couleurs, matériaux qui font le caractère du lieu. Renouer avec l’histoire du site par l’ornement pour refléter la nouvelle histoire en devenir, pour concevoir des lieux vivants, uniques, non standards, qui donnent envie d’être habités. Accompagner vers l’équilibre fragile d’un espace cohérent, confortable, beau et qui dégage un sentiment de fierté.

L’Atelier Aïno est lauréat des Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes 2018. Les AJAP récompensent les projets et travaux qui se distinguent par leur sérieux, leur force d’innovation et leur engagement, et qui ouvrent de nouvelles pistes de réflexion sur l’architecture et le paysage de demain.

AtelierAino Ajap