Atelier Aïno © 2022

Préfiguration de la mémothèque des Fenassiers

atelieraino memotheque 1
atelieraino memotheque 1
atelieraino memotheque 2
atelieraino memotheque 3
atelieraino memotheque 4
atelieraino memotheque 5
atelieraino memotheque 6
atelieraino memotheque 7
atelieraino memotheque 8
atelieraino memotheque 9
atelieraino memotheque 10
atelieraino memotheque 11
atelieraino memotheque 12
atelieraino memotheque 13
atelieraino memotheque 14
atelieraino memotheque 15
atelieraino memotheque 17
atelieraino memotheque 18
atelieraino memotheque 19
atelieraino memotheque 20
atelieraino memotheque 21
atelieraino memotheque 22
atelieraino memotheque 23
atelieraino memotheque 24
  • AMO programme fonctionnel
  • Ville de Colomiers, DRAC Languedoc Roussillon, Pavillon Blanc (médiathèque et centre d'art), Colomiers Habitat / CGET
  • Quartier des Fenassiers, Colomiers (31)
  • En association avec Carine Ravaud, scénographe
  • Mars - Juin 2017
  • Etude livrée 2017

Les bruits qui courent L’Atelier Aïno a créé en collaboration avec Carine Ravaud, scénographe, Les bruits qui courent. L’ambition de ce groupe est d’intervenir sur les territoires à la rencontre d’habitants, car les « bruits qui courent », les anecdotes, contribuent à la construction d’un territoire, tout comme l’histoire de vie des habitants se structure par les espaces dans lesquels ils vivent.

Le testeur d’usages éphémère Les bruits qui courent ont mené une série d’actions culturelles dans le quartier : chantiers ouverts, ateliers avec des scolaires (école et collège), atelier avec habitants du quartier, ateliers de concertations, apéros et soirée festive, qui ont abouti à la création d’un kiosque éphémère nommé par les habitants « l’endroit paisible »

Le programme pour la préfiguration d’un équipement public Les bruits qui courent ont ensuite synthétisé la parole des différents profils d’habitants rencontrés dans un document écrit. ø Il est composé d’un diagnostic issu de l’analyse urbaine du territoire, de l’analyse citoyenne de la commune, ainsi que de de l’analyse des enjeux politiques. ø Il propose de considérer l’équipement public comme un « 3ème lieu », mêlant convivialité , mémoire et transmission : « un équipement pirate ». Enfin, une boite à outil adapté à chaque scénario permet d’accompagner les élus et services techniques dans les choix liés à l’expression du bâtiment et à sa gestion adapté au contenu du lieu (à créer et faire vivre).


Les bruits qui courent L’Atelier Aïno a créé en collaboration avec Carine Ravaud, scénographe, Les bruits qui courent. L’ambition de ce groupe est d’intervenir sur les territoires à la rencontre d’habitants, car les « bruits qui courent », les anecdotes, contribuent à la construction d’un territoire, tout comme l’histoire de vie des habitants se structure par les espaces dans lesquels ils vivent.

Un quartier en rénovation urbaine Suite à une résidence de trois mois à Colomiers en 2016, Les bruits qui courent sont retournés dans le quartier des Fenassiers en 2017. Cet ensemble de 350 logements environ, fait l’objet d’un projet de rénovation urbaine qui prévoit la démolition de l’ensemble des anciens bâtiments. Afin d’accompagner cette évolution radicale, la Ville de Colomiers a souhaité faire participer les habitants à la naissance d’un équipement dédié à la mémoire vive du quartier.

Le testeur d’usages éphémère Le projet a consisté dans un premier temps à co-construire avec eux un kiosque éphémère fédérant les initiatives. Une série d’ateliers a permis au kiosque de prendre forme tout en réfléchissant à sa gestion, à ses fonctions, à son règlement, à ses abords, etc. Des événements festifs invitaient les habitants à tester l’expression formelle du lieu en construction. Les conclusions émergeant des propositions des habitants ont été consignées dans un programme transmis à l’équipe de maîtrise d’œuvre en charge de la conception de la mémothèque, le futur équipement public pérenne, avec plusieurs propositions de scénarios d’usage et de gestion de l’équipement.

Les actions culturelles L’intervention a consisté à la création et l’animation : ø Trois semaines de chantier ouvert (création du plancher, création de la terrasse, création du mobilier) ø Ateliers en milieu scolaire (création de carreaux de béton, création de cloisons) ø Ateliers personnes âgées (création de chassis tissés, création de coussins brodés) ø Ateliers de concertation avec les habitants et les élus ø Temps festifs rythmant la construction du kiosque

Crédits photo : Yann Gachet Crédits illustration : Zelda Pressigout